Slow initiative : Des livres pour les plus démunis

Article /

La slow initiative qui fait du bien en cette fin d’année

Entre la fin des attestations de déplacement et le début du couvre-feu à 20h, la semaine d’avant fêtes s’annonce mitigée, pour ne pas dire morose. Alors voici parmi quelques bonnes nouvelles trouvées dans l’actualité, notamment en faveur du climat, une initiative en faveur des plus démunis.

Pendant que Google – et surtout des centaines d’associations et des milliers de bénévoles – s’occupe de l’aide alimentaire, Pierre Martial s’occupe de la nourriture spirituelle des plus démunis. Journaliste et écrivain, il a fondé l’association « Livres Partout » et arpente les rues de Paris pour offrir des livres aux personnes en situation précaire. Convaincu que les livres sont vecteurs de lien social comme d’ouverture d’esprit, il voit dans ses actions un moyen indispensable pour faire face à la crise.

slow reading initiativeDes livres pour les femmes incarcérées

Je profite de cet éclairage, pour mentionner une initiative au profit de femmes en prison : il s’agit de l’association “Aux oubliées

Tout le monde peut envoyer à ces femmes un livre. Et n’importe lequel: roman, essai, court ou long, neuf ou d’occasion, et même en langue étrangère, tous les envois sont permis. À une seule condition: que le livre soit personnalisé. Sur la première page, écrivez “un mot, une lettre, à cette femme. Un lien, un début de correspondance si vous le désirez, quelque chose pour lui dire qu’elle n’est pas oubliée”.

Pour en savoir plus, c’est ici.

Partagez cet article sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

chilienne

Newsletter

Cet article vous a plus ?
Inscrivez-vous à notre newsletter et ne ratez plus nos publications.

Retour haut de page